Corona Virus

Covid-19

L’aide de relance et l’aide coûts non-couverts adaptées en vue des nouvelles mesures anti-COVID

L’aide de relance et l’aide coûts non-couverts seront adaptées en vue des nouvelles mesures anti-COVID annoncées par le gouvernement dans la lutte contre la pandémie sanitaire. Ainsi, la méthode de calcul de ces deux régimes d’aides sera ajustée de manière à soutenir les entreprises dont les activités sont directement touchées par les mesures sanitaires.

En ce qui concerne l’aide de relance, le montant de la subvention par travailleur indépendant et par salarié en activité au cours du mois pour lequel l’aide est sollicitée sera augmentée. La subvention passera ainsi de 1.000 euros à 1.250 euros. Le seuil maximal de l’aide relance par entreprise unique sera également augmenté. Le montant maximal passera ainsi de 1,8 millions d’euros à 2,3 millions d’euros. Ces ajustements sont valables pour les mois de décembre 2021, janvier 2022 et février 2022.

Concernant l’aide coûts non-couverts, il convient de noter que le pourcentage des charges d’exploitation pris en compte pour le calcul de l’aide, qui se situe actuellement à 75%, sera augmenté. Les entreprises concernées pourront ainsi mettre en compte 100% de leurs charges d’exploitation. Cet ajustement sera valable pour les mois de décembre 2021, janvier 2022 et février 2022.

Il importe de souligner que l’adaptation de l’aide de relance et de l’aide aux coûts non couverts nécessite encore l’accord de la Commission européenne et de la Chambre des députés. Ces deux mesures d’aides s’adressent aux indépendants et aux entreprises du secteur de l’Horeca, du tourisme, du divertissement, de l’évènementiel et de la culture dont les activités restent directement impactées par les mesures sanitaires. Dans un premier temps, l’aide de relance et l’aide aux coûts non couverts ont été prolongées jusqu’en décembre 2021 inclus. Suite à une ouverture de la législation européenne, ces deux aides seront prolongées ultérieurement pour une durée de deux mois jusqu’en février 2022 inclus.

Le ministre des Classes moyennes, Lex Delles, a déclaré que: «Le gouvernement luxembourgeois analyse régulièrement ses différentes mesures d’aides afin de garantir un soutien effectif. Soucieux de fournir aux entreprises fortement touchées par les conséquences économiques de la crise actuelle l’assistance nécessaire, il a été décidé d’adapter l’aide de relance et l’aide aux coûts non couverts. Dans le contexte des nouvelles mesures anti-COVID inévitables, ces adaptations permettent de garantir un soutien efficace et ciblé aux entreprises.»

 

Communiqué par : Direction générale des classes moyennes

 

Events

Appointment recommended

Phone : ( +352 ) 42 39 39 - 330          Email : info(at)houseofentrepreneurship.lu          Request via our contact form

Luxembourg-ville: Kirchberg
14, rue Erasme
L-1468 Luxembourg
Mo-Fr 8:30–12:00 and 13:00–17:00

Make an appointment

Mondorf-les-Bains
22, route de Luxembourg
L-5634 Mondorf-les-Bains
Thu-Fr 9:00–12:00 and 13:00-17:00

Make an appointment

Esch-sur-Alzette
120, Rue de l'Alzette
L-4010 Esch-sur-Alzette
Thu-Fr 9:00–12:00 and 13:00-17:00

Make an appointment

 

Powered by

Chambre de Commerce

In partnership with

Ministère des Classes Moyennes Chambre des Métiers

With the support of

1535°, ADEM, Administration de l’Environnement, Administration de l'enregistrement, des domaines et de la TVA, Digital Lëtzebuerg, guichet.lu, ITM, IPIL, LBAN, LBR, Luxinnovation, MC, nyuko, Paul Wurth InCub, SNCI, Technoport, Ministère des Affaires étrangères et européennes, Ministère de l’Agriculture, Ministère de la Santé, Ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative , CFUE, Betriber & Emwelt, LIST.

and other various players