One-stop shop
to create

UEL

de g. à dr. : Nicolas Buck, Président de l'UEL, Jean-Paul Olinger, Directeur de l'UEL

Position de l'UEL par rapport au dialogue social

Le Comité Permanent du Travail et de l’Emploi (CPTE), composé de représentants du gouvernement, des syndicats et des entreprises, s’est réuni le 18 septembre 2019 à huis clos. En début de réunion, l’UEL a pris l’initiative d’exposer au Ministre du Travail et aux syndicats une nouvelle méthode pour avancer sur les enjeux du monde du travail. Ce que l’UEL propose est novateur et complémentaire par rapport au modèle classique du dialogue tripartite luxembourgeois, qui correspond mieux aux défis du monde d’aujourd’hui.  Si l’UEL reste viscéralement attachée au dialogue social, elle souligne l’importance que ce dialogue ait lieu au sein même de l’entreprise, avec l’ensemble des salariés, qu’ils soient syndiqués ou non.

L’UEL et ses membres souhaitent porter leurs idées au décideur de tout ce processus et sur tous les sujets en la personne du Ministre du Travail. Il lui reviendra de veiller à légiférer de façon à développer l’activité économique des entreprises tout en tenant compte des intérêts et des attentes des salariés. Il faut permettre aux entreprises de s’adapter aux changements économiques et sociétaux et aux nouveaux enjeux du monde du travail, car les défis de demain sont phénoménaux – pour les entreprises et toutes les personnes qui y travaillent.

L’UEL propose donc que :

  1. le Ministre du Travail détienne le rôle central et développe les différents sujets afférents au droit du travail prévus par l’accord de coalition,
  2. le Ministre du Travail procède à des entretiens bilatéraux avec l’UEL et les syndicats,
  3. l’UEL et les syndicats soient libres de dialoguer avec le Ministre sur la teneur des idées ou projets de loi qu’il aura développés. Le rôle de l’UEL se concentrera sur un travail et un dialogue avec le Ministre afin de représenter les intérêts des entreprises et de proposer des pistes alternatives,
  4. le Ministre du Travail ait donc comme responsabilité de faire des choix politiques en tenant compte de son idée initiale sur un sujet bien précis et en tenant compte ou non des remarques de l’UEL et des syndicats.

Cette approche permettrait de sensibiliser les parties en présence aux besoins de compétivité et de flexibilité des entreprises, tout en prenant en considération les enjeux énormes du monde de demain.

« Nous sommes convaincus que cette méthode de travail serait plus efficace et éviterait une politisation à outrance des positions des forces en présence et nous souhaitons que le Ministre y voit une alternative pour l’avenir », conclut Nicolas Buck, Président de l’UEL. Ce sera à l’ordre du jour de la prochaine entrevue avec le gouvernement, qui se tiendra le 1 octobre 2019.

Pour lire la lettre du Président de l'UEL aux entreprises, cliquez ci-dessous:

Manifestations

House of Entrepreneurship
Ouvert du lundi au vendredi : 8h30 - 17h30
Tél : ( +352 ) 42 39 39 - 330
Email : info(at)houseofentrepreneurship.lu

Adresse physique
14, rue Erasme
L-1468 Luxembourg-Kirchberg
Plan d'accès

Adresse postale
BP 3056
L–1030 Luxembourg

Une initiative de

Chambre de Commerce Ministère de l'Économie

En partenariat avec

ADEM, Administration de l'Environnement, Digital Lëtzebuerg, 1535°, Chambre des Métiers, guichet.lu, HoST, IPIL,
ITM, JEL, LBAN, Microlux, LBR – RCSL, Luxinnovation, MC, Ministère des Affaires Etrangères, nyuko, Ministère de la Santé,
Ministère de la Digitalisation – CFUE, Paul Wurth InCub, Technoport, Touchpoints, WIDE

Et avec le soutien de nombreux acteurs