One-stop shop
to create

Table ronde

Le télétravail, une réalité (encore) virtuelle ?

Rendu possible par les progrès des technologies, le télétravail fait l’objet de nombreuses études et enquêtes européennes qui attestent d’un mode d’organisation du travail en progression constante[1]. Le télétravail tend par ailleurs à devenir un sujet récurrent de discussion, voire de revendications de la part des salariés soucieux d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Cette thématique revêt donc une acuité particulière au Luxembourg alors que le pays est confronté d’une part à des problèmes de mobilité et de temps de trajets qui ne cessent de s’allonger au fil des années et, d’autre part à la nécessité de retenir et d’attirer de nouveaux talents afin d’assurer la pérennité de son dynamisme économique.

Pourtant, même si la structure économique du pays - le secteur des services représentant 86% du PIB - est de  nature à permettre le travail à distance, des freins au développement du télétravail demeurent néanmoins.

Dans un contexte de rentrée préélectorale, et avec la volonté d’ouvrir et d’alimenter un débat sur cette thématique, une table ronde sur le télétravail s’est tenue ce jeudi 20 septembre à la Chambre de Commerce, avec la participation de son directeur général, Carlo Thelen et plusieurs personnalités politiques et du monde de l’entreprise. Organisé en collaboration avec l’INDR et le Gender Diversity Lobby (GDL), cet évènement a réuni Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire (LSAP) ainsi que les députés Sylvie Andrich-Duval (CSV) et Gilles Baum (DP). Maryse Fisch, Premier Conseiller de Gouvernement au ministère de l’Egalité des chances et Armin Kögel, direction de la Santé de la Division de la Santé au Travail et de l’Environnement, ont par ailleurs représenté Lydia Mutsch, ministre de la Santé et de l’Egalité des chances, empêchée.

Etaient également venus en nombre des représentants d’entreprises de différents secteurs de l’économie (banque, assurance, industrie…), membres du GDL ou labellisées RSE, toutes désireuses d’apporter un témoignage ou un retour d’expérience.

Une fois le cadre légal et les seuils en matière de fiscalité et de sécurité sociale rappelés (tant au niveau européen que national), les questions posées par Isabelle Lebbe (Arendt, membre du GDL) et Fabienne Dasnoy (BGL BNP Paribas, membre du GDL) toutes deux chargées d’assurer la modération de cette table ronde ont ensuite cédé la place à des échanges fructueux pour l’ensemble des parties prenantes.

L’occasion a notamment été donnée aux entreprises de souligner les résultats positifs observés (salariés moins stressés,  plus productifs …), mais aussi d’exprimer un besoin de clarification du régime juridique (tant pour elles-mêmes que pour les salariés et l’administration) et de dénoncer un manque de coordination entre les administrations en charge de ces questions.


[1] Selon la sixième enquête européenne de la European Foundation for the Improvement of Living and Working Conditions (Eurofound) sur les conditions de travail (réalisée en 2016), le Luxembourg fait partie des pays européens où le télétravail est le plus répandu et où l’usage professionnel d’ordinateurs, de tablettes ou de téléphone mobiles en dehors des lieux de travail est le plus habituel.

Manifestations

House of Entrepreneurship
Ouvert du lundi au vendredi : 8h30 - 17h30
Tél : ( +352 ) 42 39 39 - 330
Email : info(at)houseofentrepreneurship.lu

Adresse physique
14, rue Erasme
L-1468 Luxembourg-Kirchberg
Plan d'accès

Adresse postale
BP 3056
L–1030 Luxembourg

Une initiative de

Chambre de Commerce Ministère de l'Économie

En partenariat avec

ADEM, Administration de l'Environnement, Digital Lëtzebuerg, 1535°, Chambre des Métiers, guichet.lu, HoST, IPIL,
ITM, JEL, LBAN, Microlux, LBR – RCSL, Luxinnovation, MC, Ministère des Affaires Etrangères, nyuko, Ministère de la Santé,
Ministère de la Digitalisation – CFUE, Paul Wurth InCub, Technoport, Touchpoints, WIDE

Et avec le soutien de nombreux acteurs