One-stop shop
to create

Formation

De gauche à droite : Luc Henzig, Directeur Formation de la Chambre de Commerce, Valérie Massin, Vice-présidente de la Chambre de Commerce, Présidente de la Commission Formation, Luc Frieden, Président de la Chambre de Commerce, Carlo Thelen, Directeur Général de la Chambre de Commerce

La Chambre de Commerce s'engage pour une offre de formation qualitative

La Chambre de Commerce organise traditionnellement son assemblée plénière du mois de juillet dans un lycée. Cette année, elle a donné rendez-vous à ses membres élus, le mardi 2 juillet au Lycée Technique de Bonnevoie (LTB). A cette occasion, la Chambre de Commerce a également invité la presse à une conférence pour présenter le bilan de sa politique en matière de formation et dévoiler quelques nouveautés à venir.

La Chambre de Commerce a toujours plaidé en faveur d'un enseignement qui tienne compte des besoins de l'économie et des exigences du monde du travail, tout en favorisant le développement d'un comportement autonome et responsable, voire l'émergence d'un certain esprit d'entreprendre et de compétences entrepreneuriales auprès des jeunes. Pour éveiller ceux-ci à la réalité du monde économique et des entreprises, l'institution anime régulièrement des ateliers Relation Ecole-Entreprise.

Le matin même de la conférence de presse, deux de ces ateliers ont été organisés, impliquant un total de 80 élèves du LTB. Au cours de ces ateliers, les jeunes ont pu entendre le témoignage de l'entrepreneur Klot Kieffer, fondateur et dirigeant de Hype, agence de marketing digital.

Lors de la conférence de presse, Monsieur Luc Frieden, Président de la Chambre de Commerce, a rappelé les grands objectifs que la Chambre de Commerce s'est fixés pour agir en faveur de la formation : contribuer à développer une culture de la formation professionnelle, agir sur le cadre législatif, identifier les besoins en formation, mettre en place une veille des tendances et techniques nouvelles de formation, gérer les contrats d'apprentissage et proposer une offre de formation professionnelle continue. Le plan stratégique CC2025, élaboré par la Chambre de Commerce pour guider son action sur les 5 prochaines années, réaffirme l'ensemble de ses objectifs et souhaite aller encore plus loin en améliorant la communication sur l'ensemble des actions de formation mises à la disposition du public. C'est ainsi qu'elle a initié récemment un cycle de conférences pour présenter les formations diplômantes imaginées en partenariat avec des structures d'enseignement internationales prestigieuses. L'institution entend également développer de nouveaux outils de communication pour promouvoir l'apprentissage en alternance. Dans le même ordre d'idées, M. Luc Frieden a annoncé que le flux d'information sur les besoins en formation professionnelle allait être amélioré grâce à une meilleure coordination avec les fédérations et associations professionnelles.

Favoriser l'accès à l'emploi et la reconversion professionnelle

Après cette introduction visant à rappeler la stratégie et les priorités de la Chambre de Commerce en matière de formation, Valérie Massin, Vice-Présidente et Présidente de la Commission Formation de la Chambre de Commerce, est revenue de façon plus détaillée sur les actions visant à promouvoir l'entrepreneuriat et à soutenir la reconversion professionnelle. Outre les ateliers à destination des lycéens évoqués précédemment, l'institution propose un format adapté aux enseignants pour leur faire découvrir divers secteurs économiques : Teachers meet businesses.

En ce qui concerne les actions en faveur de l'accès à l'emploi ou la reconversion professionnelle, la Chambre de Commerce met particulièrement l'accent sur les jeunes avec le programme Fit4jobstart, mis au point avec l'Adem, qui consiste à accompagner les jeunes demandeurs d'emploi dans la définition d'un projet professionnel et dans la mise en place d'un parcours personnalisé pour atteindre son objectif (153 jeunes ont été accompagnés depuis juillet 2017) ; et le programme Fit4DigitalFuture, qui initie les candidats à certains outils indispensables dans un contexte de transformation digitale (47 jeunes en ont bénéficié depuis juillet 2017). D'autres programmes s'adressent aux demandeurs d'emploi. Il s'agit de SkillYouUp qui accompagne les personnes en reconversion vers une nouvelle fonction (134 participants depuis janvier 2018) ; Fit4Entrepreneurship qui soutient les demandeurs d'emploi ayant un projet entrepreneurial et qui est à l'origine de 94 créations d'entreprises. Enfin, la Chambre de Commerce participe à un nouveau projet à l'échelle de la Grande Région, DigiMob Industrie 4.0 qui ambitionne de former les demandeurs d'emploi aux compétences transverses nécessaires à l'exercice du métier d'ouvrier spécialisé dans l'industrie 4.0.

Les nouveautés 2019/2020

Après avoir choisi quelques chiffres clés éloquents pour dresser le bilan de l'écosystème des entités de formation de la Chambre de Commerce : formation professionnelle initiale (2.000 contrats d'apprentissage gérés), formation continue certifiante sous l'enseigne House of Training (plus de 23.000 inscriptions individuelles en 2018) et formation continue diplômante sous la marque Isec (74 étudiants inscrits), Luc Henzig, Directeur Formation de la Chambre de Commerce a annoncé les nouveautés en cours ou à venir.

La nouvelle structuration de l'offre de formation, en 4 catégories (formations entrepreneuriales et pour les dirigeants d'entreprise, formations en relation avec les activités transversales pour toute l'entreprise, formations sectorielles et développement personnel) et 19 domaines, annoncée l'an dernier est désormais opérationnelle. L'offre de formation se fait dès à présent sur la base d'une approche par profil professionnel/thématique. Cette structuration permet de donner un contexte et une perspective de parcours de formation à tout apprenant. L'idée est d'identifier clairement, dans une première étape, les compétences (connaissances, capacités, attitudes) nécessaires à l'exercice d'une profession pour proposer, dans une deuxième étape, une formation taillée sur mesure pour l'acquisition des compétences identifiées. L'autre source de nouveautés est la volonté de digitaliser aussi bien les formations elles-mêmes que les démarches administratives qui les accompagnent.

Dans cette optique, la Chambre de Commerce a lancé le LOOC, Luxembourg Open Online Courses, plateforme d'e-learning développée en partenariat avec FUN-Mooc (France Université Numérique) et qui offre la possibilité d'héberger en marque blanche toute formation e-learning proposée par les acteurs luxembourgeois de la formation continue.

Par ailleurs, le site Internet de la House of Training a été entièrement revu, de manière à faciliter aux personnes intéressées les recherches parmi les 800 offres de formations disponibles. De manière à simplifier les démarches des équipes RH dans les entreprises, la Chambre de Commerce a mis au point le Corporate Vocational Training Portal, outil facilitant à la fois l'élaboration d'un plan de développement personnel pour les employés et la gestion administrative des formations pour les personnels des équipes RH.

Enfin, dans l'optique de proposer un parcours de formation complet, la Chambre de Commerce a considérablement étoffé son offre de formation continue diplômante en signant plusieurs partenariats avec des structures internationales (France, Allemagne) de renom pour constituer un véritable Campus multi-universitaire qui propose déjà 1 Bachelor et 5 Masters. Pour plus d'informations : www.cc.lu, www.houseoftraining.lu, www.isec.lu et www.winwin.lu

Manifestations

House of Entrepreneurship
Ouvert du lundi au vendredi : 8h30 - 17h30
Tél : ( +352 ) 42 39 39 - 330
Email : info(at)houseofentrepreneurship.lu

Adresse physique
14, rue Erasme
L-1468 Luxembourg-Kirchberg
Plan d'accès

Adresse postale
BP 3056
L–1030 Luxembourg

Une initiative de

Chambre de Commerce Ministère de l'Économie

En partenariat avec

ADEM, Administration de l'Environnement, Digital Lëtzebuerg, 1535°, Chambre des Métiers, guichet.lu, HoST, IPIL,
ITM, JEL, LBAN, Microlux, LBR – RCSL, Luxinnovation, MC, Ministère des Affaires Etrangères, nyuko, Ministère de la Santé,
Ministère de la Digitalisation – CFUE, Paul Wurth InCub, Technoport, Touchpoints, WIDE

Et avec le soutien de nombreux acteurs